Guinée/Sit-in de l’opposition républicaine :les citoyens de Bambeto demandent justice

Banniere CBG

Alors que des voix s’élèvent de plus en plus pour demander à l’opposition républicaine de revoir sa stratégie après plusieurs morts pendant les manifestations,les opposants de Alpha Condé ont organisé un sit-in ce lundi 10 décembre 2018 dans quelques endroits de la capitale Conakry,pour exiger de l’Etat:une justice pour les morts,la démilitarisation de l’axe et la reprises des cours dans les écoles.

À Bambeto des militants de l’opposition guinéenne munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire entre autre « j’ai droit à la vie!justice pour nos morts et à leurs amis!nos enfants à l’école! » ont tenue un sit-in ce lundi.Ces manifestants dénoncent l’installation des PA (poste d’appui) dans certaines zones de Conakry, notamment dans la commune de Ratoma.Ils exigent le départ des militaires dans leurs différents quartiers,la justice pour les morts et le rétour des enfants à l’école.

Elhadj Aliou Diallo jeune militant de l’Union des forces démocratie de Guinée(UFDG)demande au Ministre de la justice Maître Cheik Sacko de situer les responsabilités dans les meurtres des 103 jeunes tués pendant les manifestations  politiques.

« Nous sommes là depuis 7heure pour demander justice pour nos morts,nous demandons le retour de nos enfants à l’école,nous demandons que ces militaires qui arrêtent les jeunes et retire leur motos et de l’argent de quitter sur l’axe. Aujourd’hui c’est Lundi et nos enfants ne sont pas parti à l’école,nous sommes là pour exiger leur retour dans les classes. Ici nous sommes à Bambeto il y’a eu 103 jeunes qui ont été assassinés il n’ya pas eu de justice voilà les raisons qui nous ont poussées à tenir ce sit-in pour dire à l’opinion nationale et internationale que nous sommes fatigué.Nous demandons au ministre Maitre cheik sacko de rendre justice à nos freres tués et enterrés ici même à Bambéto »,a indiqué Elhadji Aliou Diallo miliatnt de l’UFDG et résident sur l’axe.

Il faut noter que les opposants  au régime d’Alpha Condé
comptent rédescendre une nouvelle fois dans les rues de Conakry le jeudi 13 décembre mais avant Cellou Dalein et cie seront face à la presse mardi prochain pour décliner sa nouvelle stratégie et pour statuer sur l’itinéraire de la dite marche

Salima Première Diallo

Réagir