Guinée/Crise éléctorale: « Il n’y aura aucune forme de reprise de l’élection du maire à Matoto » dixit Cellou Dalein Diallo

Banniere CBG
Malgré la déclaration d’invalidité de l’élection des conseillers communaux à matoto par Bourema Condé (ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation), le chef de file de l’opposition a réagi à la  confusion qui règne autour de l’élection du maire de la commune de Matoto.  Alors que les résultats ont donnés a son candidat, Kalemoudou Yansané, vainqueur avec 23 voix, contre 22 pour son adversaire, Mamadouba Tos Camara du RPG du parti présidentiel, le chef de fil de l’opposition affirme dans toute sa fermeté, qu’il n’y aura aucune forme de reprise de l’élection du maire a matoto.
 « Il n’y aura aucune forme de reprise de l’élection du maire à Matoto. Pour nous l’élection du Maire de Matoto est derrière nous. Nous attendons celle des vice maires », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

Samedi soir, le ministre Bouréma Condé avait pris la décision d’annuler  le vote, estimant qu’il  n’est pas allée au bout. « Et puisqu’elle n’est pas allée au bout, chacun des deux camps, c’est-à-dire le RPG arc-en-ciel et l’UFDG s’est mis à s’autoproclamer vainqueur et ont fait irruption dans la salle. » Toute chose qui ne saurait être admise dans une démocratie », a justifié le Général Boureima Condé, faisant savoir que l’élection du maire dans cette commune, la plus peuplée et vaste du pays « sera reprise dans les prochains jours ».

Reste à savoir si le ministre de la décentralisation  à des compétences pour invalider ce vote ou non, surtout si ses arguments sont réellement valables pour des telles situations, quand nous savons que le pays est bel et bien doté d’un code éléctoral.

Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir