Baisse du prix du carburant : Sekou Koundouno dénonce une diversion !

Banniere CBG

« Le Conseil, dans le cadre du respect du principe établi de flexibilité des prix des hydrocarbures à la pompe, a décidé d’une réduction des prix de vente au litre des produits pétroliers de 500 (cinq cents) Francs Guinéens. Cette réduction qui ramène le prix de l’essence, du gasoil et du pétrole lampant à 9.500 (neuf mille cinq cents) Francs guinéens le litre, entrera en vigueur très prochainement, à une date qui sera publiée par les autorités compétentes du Gouvernement ».

Cette annonce du gouvernement guinéen relative à la baisse légère de 500 GNF sur le prix litre du carburant provoque une réaction dans la cité.

Si certains citoyens se réjouissent, d’autres apprécient moins la décision qu’ils qualifient d’être un moindre effort des autorités pour atténuer le panier de la ménagère.

Selon Sekou Koundouno, coordinateur général de la Cellule Balai Citoyen, le gouvernement n’a pas la volonté de respecter le principe de flexibilité. C’est pourquoi dit-il, cette prétendue diminution n’est qu’ne démarche de diversion.

« C’est une insulte à l’intelligence du peuple de Guinée, dans la mesure où quand le baril était à 84 dollars, le litre était vendu à 10.000 GNF. Aujourd’hui, le baril est à 43 dollars et on nous parle de 9.500 GNF. Il faudrait que le gouvernement guinéen respect ce peuple », a indiqué cet activiste de la société civile, membre des Forces Sociales de Guinée.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir