Guinée/SLECG : Mory sangaré réitère que tout enseignant qui n’aura pas rejoint son poste jusqu’à la date limite du samedi 5 janvier 2019 s’exposera à des mesures administratives

Banniere CBG
Malgré les menaces qu’impose le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée ( SLECG ), le ministre Mory sangaré à adressé un courrier aux inspecteurs régionaux de l’éducation et directeurs préfectoraux. Le patron du ministère de l’éducation nationale comme d’habitude indique aux inspecteurs régionaux de ladite éducation et directeurs de son département qu’avant d’envoyer à la direction des ressources humaines la liste des enseignants absents à leurs postes , ils doivent s’assurer que les intéressés relèvent bel et bien des établissements scolaires et leur ressort.
<<Vous devez minutieusement vérifier auparavant qu’aucun d’entre eux n’a été muté en dehors de vos juridictions respectives afin d’éviter toute attitude de controverses dans l’interprétation des sanctions administratives préconisées>>, précise Mory Sangaré.Et de poursuivre, il réitère que tout en enseignant qui n’aura pas rejoint son poste jusqu’à la date limite du samedi 5 janvier 2019 s’exposera à des mesures administratives telles que prévues par la loi portant statut général des fonctionnaires.

Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir