Guinée/Vote du code civil : Les femmes députées crient, face à la légalisation de la polygamie

Banniere CBG

La présidente du Forum des femmes parlementaires de Guinée, honorable Fatoumata Koundara Diallo, toute déterminée à lutter contre le régime polygame, est revenu sur les raisons qui les (femmes) ont poussées à s’opposer au nouveau code civil. C’était ce samedi 29 décembre à l’hémicycle où le texte a été finalement adopté à la majorité des députés présents.

« En tant que président du Forum des femmes parlementaires, nous sommes en harmonie avec le combat que menons, quotidiennement, en termes de défense de droits des femmes et de lutte contre toutes formes de discrimination à l’égard des femmes. Le combat pour l’application du cadre national de promotion et de protection des droits des femmes en rapport avec les engagements régionaux et nationaux… des Nations-Unies est clair. Il demande à la Guinée de maintenir le régime de la monogamie qui figure dans le code en vigueur pour être en conformité avec nos engagements internationaux. » A tenu à rappeler l’honorable députée.

Poursuivant, au nom de toutes les femmes députées, l’élue de l’UFDG, recommande, au regard de ce qui précède, le maintien du régime monogame, ainsi que la reconduction des articles 315, 316, 317 et 318 du code civil en vigueur. Toute chose qui, dit-elle, ‘’ne coûte rien’’.

Vaine aura été cette  recommandation, puisqu’en dépit de tout, le code civil sera voté par la majorité des 57 députés présents à l’Assemblée, c’est-à-dire par 37 voix favorables à ladite loi.

Il faut rappeler que c’est à cause de l’article sur la liberté de choix, entre polygamie et monogamie, que ces femmes se sont abstenues de voter. Appuyées en cela   par les députés « Libéraux-Démocrates » de l’UFDG.

Amadou Tidiane Diallo pour oceanguinee 

Réagir