Guinée: vœux de nouvel an de Hadja Halimatou Diallo

Banniere CBG

Guinéennes et guinéens, chers compatriotes,
(Une minute de silence à la mémoire des martyrs de la démocratie)

A l’occasion du nouvel an, je vous adresse, à toutes et à tous, où que vous soyez, quoi que vous fassiez, bonne et heureuse année. Que santé, justice, prospérité et longévité soient les compagnons inséparables du peuple de Guinée en 2019.

Les épreuves dures que nous avons pu traversé ensemble en 2018, avec courage et détermination, sont la preuve irréfutable que le meilleur est à venir. Nous devons redoubler d’efforts et donner le meilleur de nous mêmes pour sortir notre pays de la pauvreté extrême. Pour cela, nous devons rester unis. Nous sommes, avant et après tout, UN PEUPLE.

Depuis l’aube des temps, nous avons toujours vécu en tant que tel. L’envahisseur est venu nous trouver, ensemble. Nous avons lutté et perdu contre lui, ensemble. Nous avons souffert sous le joug colonial, ensemble. Notre unité a eu raison du colon et nous avons conquis notre souveraineté, ensemble. Nous avons opté pour la démocratie, ensemble…

C’est dans l’unité que nous nous mettrons au travail, que nous exigerons la justice et resterons solidaires comme le stipule notre devise nationale. C’est dans l’unité que nous rendrons notre milieu vital plus attrayant. Plus que jamais notre capitale et les grandes villes de notre pays ont besoin d’être assainies. Les mauvaises odeurs et le vilain spectacle des ordures, qui polluent l’atmosphère, nous étouffent et rendent tout un chacun de nous mal à l’aise devant un étranger, doivent être des lointains souvenir pour notre peuple à l’orée de 2020.

Oui, les ordures ne doivent plus être à la base de morts tragiques de nos compatriotes. « Je m’incline pieusement devant la mémoire de feu Abdoulaye Bah et des victimes de l’éboulement de Daressalam. Ils ont perdu la vie en essayant de défendre notre peuple contre l’agression, l’invasion j’allais dire, des ordures. Que leurs âmes reposent en paix dans le paradis… ».

C’est ensuite dans l’unité que nous allons combattre la violence. Cette violence qui s’est emparée de nous, de nos gouvernants, de nos forces de sécurité, de notre population. Cette violence qui fait que nous sommes devenus un peuple dispersé qui ne fait que s’affronter. Cette violence meurtrière jusque dans nos foyers, nous devons la combattre, à tout prix.

C’est toujours dans cette même unité que nous parviendrons à améliorer nos conditions de vie et de travail; que nous renforcerons les capacités de nos jeunes et femmes; que nous contribuerons à l’éducation des enfants, à la régularité dans le fonctionnement de l’école guinéenne.
Femmes de Guinée!
Nous sommes les mères, les épouses, les sœurs et les filles de tout notre peuple. « L’Unité de notre nation ne doit pas faire l’objet d’un combat à mener, c’est un acquis ancestral qu’il faut conserver. Absolument !!! »
En ce début de 2019, j’en appelle à l’implication de toutes les femmes et de tous les citoyens pour le renforcement de l’unité de notre nation.

Unis nous sommes Forts pour Développer la Guinée…

 

oceanguinee.com pour vous

Réagir