Les enseignants dans la rue ce lundi : l’UFDG appelle ses militants à prendre part à la mobilisation

Banniere CBG

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) ne sera pas seul dans la rue ce lundi. L’union des forces démocratiques de Guinée – UFDG a appelée ses militants à prendre part à cette mobilisation.

Pour le vice-président de l’UFDG, ce combat que mène le SLECG préoccupe tous les acteurs sociopolitiques: 《La crise dans l’éducation n’est pas seulement le problème du SLECG. Nous sommes tous concernés par ce qui se passe dans l’éducation》, indique Fodé Oussou Fofana.

Avant de poursuivre en ces termes: 《nous ne sortirons pas en tant que militants, nous le ferons parce que nous sommes soucieux de l’avenir de nos enfants. Nous sortirons jusqu’à ce que ce gouvernement sache que nous ne sommes pas dans la jungle, qu’on a le droit de nous respecter et qu’on ne peut pas sacrifier l’avenir de nos enfants》,ajoute le numéro 2 de l’UFDG.

Le SLECG veut à travers cette marche protester contre le refus du gouvernement d’ouvrir un couloir de négociations sur les 8 millions de francs guinéens comme salaire de base des enseignants.

Réagir