RDC : L’UA décide d’envoyer une délégation de chefs d’Etat à Kinshasa dont Kagame

Banniere CBG

Les chefs d’État et de gouvernement réunis à Addis-Abeba ce jeudi 17 janvier ont convenu d’envoyer prochainement en RDC une délégation de haut niveau comprenant le président de l’Union et d’autres chefs d’État ou de gouvernement, ainsi que le président de la Commission de l’Union Africaine (UA), « pour dialoguer avec toutes les parties prenantes congolaises, en vue de parvenir à un consensus sur le moyen de sortir de la crise post-électorale dans le pays ». Cette mission est attendue à Kinshasa dès le début de la semaine prochaine.

Après avoir écouté les Présidents de la CIRGL, de la SADC et de la Commission de l’UA et discuté en profondeur des élections en RDC, les chefs d’État et de gouvernement présents à la réunion « ont conclu à des doutes sérieux quant à la conformité des résultats provisoires, proclamés par la Commission électorale nationale indépendante ». En conséquence, ils ont appelé à la suspension de la proclamation des résultats définitifs des élections.

A rappeler que L’Association africaine des droits de l’homme (Asadho) a réagi, ce vendredi 18 janvier 2019, au communiqué de l’Union africaine de suspendre la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle. pour cette Association, à travers son coordinateur « le communiqué de l’Union africaine n’est pas le bienvenue parce que les parties en conflit électoral en République démocratique du Congo, la Ceni, l’UDPS et la Dynamique de l’opposition ont toutes accepté de soumettre leur contentieux électoral à la Cour constitutionnelle donc il est important que l’Union africaine laisse la Cour constitutionnelle faire son travail »

Toujours est-il qu’il faut souligner que la CENI a proclamée le candidat Félix Tshisekedi vainqueur des élections présidentielles.

 

A suivre.

Réagir