Installation de maire a Matoto : << les absents n'auront que les mouchoirs pour essuyer leurs yeux >> Domani Doré.

Banniere CBG
La cour suprême s’est déclarée incompétente à trancher le contentieux opposant Bourema condé, Ministre de l’administration du territoire qui a invalidé l’élection du maire et celle de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).
Domani Doré affirme que le camp présidentiel et le principal parti concerné doivent accepter de se retrouver pour élire le nouveau maire de la commune de Matoto.

<< On doit accepter la reprise, on doit se prêter à cet exercice >>, à insisté Domani Doré vendredi par un appel dans l’émission grande gueule.

 L’UFDG sait que si ce qu’ils ont appelé incident’ ne s’était pas produit, Mamadouba Tos Camara serait aujourd’hui maire de Matoto. Malheureusement pour eux, le développement aurait déjà commencé, à indiqué l’ancienne ministre des sports.

Pour la dirigeante de la Guinée audacieuse, les responsables de l’UFDG ont la ‘’manie de faire croire que rien ne peut marcher en Guinée si ce n’est pas eux qui gèrent, la reprise est donc une peur bleue pour eux’’.

Elle demande à L’UFDG, opposé à la reprise du scrutin, de ne pas faire de << l’arène politique une cour de la maternelle. La reprise est la norme. Celui qui ne veut pas de la reprise, nous trouvera en train de travailler. Les absents n’auront que les mouchoirs pour essuyer leurs yeux >>.

Abd Akila pour océanguinée.com
Réagir