Élection de Tos camara à Matoto/ << 26 personnes étaient physiquement absentes dont 14 de l'UFDG >> Kalémodou yansané

L’imbroglio à Matoto continue de faire des cascades d’arguments. Après l’élection de son challenger le jeudi 07 février à Matoto, kalémodou yansané ne reconnaît pas l’élection de Mamadoba Tos camara à la tête de la mairie de Matoto. Le candidat de l’UFDG promet d’user de toutes les voies légales pour contester le scrutin qui s’est déroulé à l’absence des conseillers municipaux du parti de Cellou Dalein Diallo.
<< Le jour de mon élection en qualité de maire, la presse était présente. Je considère que j’ai été élu depuis le 15 décembre. Le ministre de l’administration du territoire n’a aucun pouvoir pour annuler une élection >>, à déclaré Kalémodou yansané indiquant que le parti à introduit auprès du tribunal de Mafanco un recours pour dit-il annuler l’élection.

Selon le parlementaire, << 26 personnes étaient physiquement absentes dont 14 de l’UFDG. Certains partis n’ont pas été convoqués, un élu est au canada, un autre est à Kamsar. Dans la salle de vote, il y avait 26 conseillers absents sur 45 >>

Le rival de Tos camara qui croit dur à sa victoire à Matoto ne compte pas appeler à des protestations de rue pour contester l’élection du maire mais, compte faire un recours à la justice.

<< Je ne veux exposer les militants à la barbarie des forces de sécurité. Mon rôle de maire élu, c’est d’appeler au calme. C’est pourquoi, j’ai privilégié la voie légale >>, s’est défendu kalémodou yansané devant un parterre de Militants.
Abd Akila pour océanguinee.com
Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com