Guinée/ Bambeto : celle qui a mis fin à la vie de son mari, à une dépression mentale/ source

Banniere CBG

C’est toujours dans le même quartier où une femme à eu le courage dégorger son mari devant leur fille âgée de 4 ans. Après quelques investigations, cette jeune femme meurtrière est victime d’une dépression mentale selon nos informations.

Alors que les grincements de dents continue de faire débats sur l’identité de cette dame, un parent de la famille nous indique les raisons mentale de Mariama Diallo.

<< la femme, auteure du crime est née au Liberia mais grandit aux États-Unis. Selon un voisin au couple dans l’immeuble, c’est aux environs de 3h du matin que le jeune est revenu à la maison, il a appelé sa femme, elle ne décrochait pas. Ensuite, il a appelé son voisin du même appartement pour l’ouvrir la porte principale.  Quelque temps après, le jeune a crié au secours quand il est arrivé dans la chambre, le sang du coulait et sa femme quant elle s’apprêtait à sortir avec son enfant. C’est ainsi que le jeune voisin a dit que tu ne bouges pas d’ici et il a appelé la sécurité >>. Nous a confié le voisin du défunt.

Après cette rencontre faite par notre reporter, nous n’avons pas tarder de faire intervenir quelques membres de la famille de Mr Diallo vendeur de téléphones. Sur le coup, une dame se présentant comme une proche de la famille nous a indiqué que la présumée meurtrière, souffrait d’une maladie loufoque, par ailleurs dépression mentale depuis les États-unis avant même leur mariage. Plus loin dans ses interventions, la mère de la victime aurait également donné son coup de pousse pour aider les parents de la meurtrière à pouvoir bénéficier des soins afin qu’elle retrouve ses esprits perdus.

Dossier à suivre…
Abd Akila pour océanguinee.com
Réagir