Guinée: ‹‹Toss est victime de quelques choses››› dixit Kalemodou Yansanè

Banniere CBG
Cette décision du tribunal de Mafanco qui a porté Mamadouba Toss Camara à la tête de Matoto ne laisse pas l’UFDG dans l’angoisse. Invité ce vendredi 15 février dans les GG de la radio espace, Kalemodou Yansanè se reconnaît toujours maire élu de Matoto. Il compte saisir la CEDEAO pour invalider le vote du 7 février dernier

Après le verdict rendu hier jeudi par la procureur Djenabou Doghol Diallo, du tribunal de la première instance de Mafanco, confirmant Mamadouba Toss camara à la tête de la marie de Matoto, le candidat de l’UFDG ne désamorce pas. Le recours demandait à annuler le vote du 7 février 2019. Parce que dit-il, le vote qui a été fait le décembre dernier n’avait pas fait l’objet de dénonciation. ‹‹‹J’ai été élu officiellement. Je reste tout a fait calme, seraint, je me considère toujours maire de matoto jusqu’à ce que tous les recours soient définitivement épuiser. Je suis élu pour 5 ans. Rien ne peut m’interdire d’aller à la commune siéger en tant que Maire. S’il y a deux peut-être Maire, on prendra la décision qu’il faut ››› a lancé.

Pour honorable Kalemodou Yansanè, il n’est pas questions de laisser faire. Selon lui, il faut s’attendre à tout: ‹‹ Ce pays là il faut s’attendre à tout. Je comprend cette pauvre jure de Yemberin qui ne peut pas bravé le pouvoir en place. Si non on va l’envoyer comme jure peut-être à Koubia là-bas pour s’occuper les problèmes de bétail. Je l’a comprend très bien. C’est pourquoi les avocats ont demandé à saisir la cour de la CEDEAO. Au moins elle, elle n’est pas soumise au dicta du pouvoir guinéen››› fulmine le maire déçu.
Le président de l’ufdg est attendu ce samedi ou un metting est prévu avec 120 maires elus de l’ufdg qui sont aussi à Conakry depuis hier jeudi
‹‹N’oublier qu’au niveau de Matoto, les citoyens qui ont voté pour moi ne vont pas accepté que les votes qu’ils ont exprimé pour moi soient dévier et comptabiliser au titre d’une autre personne à laquelle ils ne vont pas confiance. On peut prendre la loi en Guinée, on dit qu’elle rétroactive. Tout est possible aujourd’hui en Guinée. À la date d’aujourd’hui l’ufdg totalise 75 quartier sur 128. Tous les autres à partis réunis totalisent 53 quartier. C’est ce qui fait mal au pouvoir ››› a-t-il lancé  avant d’ajouter ‹‹Toss est victime de quelques choses. Ce n’est pas Toss qui décide. Je ne rien contre lui. Il y a aucun problème entre lui et moi. C’est le gouvernement qui désigne des candidats contre même la volonté des gens du parti. Qui va être véritables maire? ›››
      Amadou Tidiane Diallo
Réagir