Guinée/ non respect du protocole 2 de l’accord : Aboubacar Soumah menace d’aller en grève

Banniere CBG
Après quelques mois de bras de fer entre gouvernement et le SLECG, le gouvernement d’Alpha condé avait signé un accord pour la sortie du crise dans le système se l’éducation guinéene avec les représentants du SLECG à la fasse du monde. Cette grève qui par ailleurs à mis une porte d’entrée fantôme devant les élèves n’a même pas atteint un taux d’exécution de 10%. Le syndicat du SLECG (syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée) à déploré ce fait.
Selon nos informations, Aboubacar Soumah et sa troupe veulent aller en grève dès le 1er mars, si rien n’aboutit.
Selon le l’image du SLECG, le recensement du personnel enseignant prévu par le point 2 de l’accord, est bloqué au niveau de la Primature. La commission est mise en place par un arrêté conjoint, mais la  proposition de budget qui sommeillerait toujours dans les tiroirs de Kassory Fofana.

Ce recensement devait se faire en 60 jours, ses effets sentis sur le salaire des vrais enseignants dès la fin du mois de mars. Nous sommes pratiquement dans le mois de mars et rien ne prouve que ce deadline pourra être respecté.

Posons nous la question, qu’est ce qui retarde ce recensement? Qui sont ses hommes tapis dans l’ombre qui ne veulent pas que cela soit mis en application?
Abd Akila pour océanguinee.com
Réagir