Conakry/ la vente des noix de coco, une activité informelle génératrice de revenu pour les jeunes

Banniere CBG

La noix de coco est de nos jours très consommée par une bonne partie de la population guinéenne surtout à Conakry. Suite à la forte demande, certains jeunes ont fait de la vente de ce fruit, leur activité principale. Daouba Fofana revendeur de coco. « À l’heure où nous sommes il n’y a pas d’argent. Nous nous débrouillons dans la vente de ces cocos. On sort pour aller acheter les cocos afin de les revendre. Nous revendons ces cocos à 3 pour 20.000 de fois 4 pour 20.000fg. Le prix varie de temps en temps », nous-a-t-il confié.

Selon des sources, il n’ya pas de période fixe pour la cueillette des noix de cocos. Cette denrée de consommation est bien convoitée. C’est pourquoi Daouda Fofana passe par tous les moyens pour s’en procurer afin de satisfaire ses clients. « Si nous trouvons des cocotiers quelques part dans la nature, nous rentrons pour négocier si nous tombons d’accord nous commençons la   cueillette. Les cocos attirent tout le monde », dira t-il.

Certains citoyens ne peuvent pas s’en passer. C’est le cas d’Ousmane Soumah toujours prêt à parcourir une grande distance pour avoir sa noix de coco « Là où suis-je c’est impossible de rentrer en possession des cocos. Raison pour la quelle je parcours des kilomètre pour venir chercher mais aussi compte tenu de son efficacité sur ma santé surtout son eau qui s’y trouve à l’intérieur. Au cas où je ne trouve pas ma noix de coco, je suis obligé d’aller à boulbinet », a-t-il martelé

La vente des noix de coco est considérée comme une activité informelle génératrice de revenu est pratiquée par bon nombre de jeunes et femmes. Ils font cette activité le long des routes et dans certains quartiers de Conakry.

Réagir