Guinée : l’assainissement à Conakry est-il devenue du tape à l’oeil?

Banniere CBG

En tout cas, cela a été le constat de votre quotidien en ligne. Un jour après l’assainissement dans la capitale, des ordures sont au rendez-vous au carrefour de l’aéroport international de Conakry, alors que le gouvernement avait passé en action le samedi dernier pour rendre la ville propre.

Tôt ce matin à l’aéroport, des ordures font état d’empêchement dans le quartier cité de l’air. Alors que le gouvernement a débloquer des fonds pour assainir la ville de Conakry, les ordures restent toujours au carrefour où le choix est fait de vaste maladroit.
Selon les témoignages recueillis sur les lieux, un jeune taxi-motard indique que c’est à la faute du chef de quartier qui est incapable de prendre ses ordures après un petit passage dans la soirée du dimanche.
<< avec ses ordures, c’est le chef de quartier qui est incapable de prendre ça ici. Ils sont venus, ils ont commencé leur travail. Après ça ses même gens ont mis ses ordures au carrefour. Donc il faut qu’on n’arrête le travail de la démagogie dans ce pays, c’est pas bien ça >>, déplore ce taxi-motard qui demande déjà au chef du quartier de venir prendre ses ordures qui fatiguent les riverains de cette localité.
Il faut noter de passage qu’à l’aéroport, ses ordures s’implantent pas mal et gêne même des citoyens à emprunter le véhicule.
Nous y reviendrons…
Abd Akila pour océanguinee.com
Réagir