Guinée: Confusion entre les biais de 2000 et 20.000 fgn. Les citoyens crient à l’arme

Banniere CBG

Les nouveaux biais de 2000 et de 20.000 francs guinéens émis ressèment par la banque centrale de la République de Guinée (BCRG) provoquent de grincements. Des citoyens s’est disent inquiets. Ils évoquent déjà des problèmes liés à la simultanéité entre ses deux coupures. Interrogé par notre reporter, certains invitent même l’État guinéen à changer la couleur de nouveaux biais de 2000 fg 

Depuis le 1er mars 2019, la banque centrale de la République de Guinée (BCRG) a mis en circulation des biais de 2000 gfn et il s’agit d’une première. Ce qui pose problème c’est la ressemblance entre les biais de 20.000 et les 2000 fg. Certains vendeurs subissent déjà les conséquences comme le témoigne Mme Barry Fatoumata vendeuse de l’attieke à Dar Es Salam: ‹‹‹ lI y a un monsieur qui est venu ici. Il voulait acheter de l’attieke. Il m’a donné un biais de 2000 fg. Il dit de mettre l’attieke de 5000 fg. Il fini de manger, puis me dit de lui remettre sa monnaie. Je prends encore 15000fgn et lui remet comme monnaie. C’est lorsqu’il est parti que j’ai bien vérifiée l’argent. J’ai trouvé que c’est un biais de 2000 fg au lié de 20.000 fg ››› a-t-elle déplorée.
A la place de ce nouveau biais, certains citoyens auraient préférer voir injecter sur le marché de coupures de 500 et 1000gfn. Ousmane Sow tente d’expliquer la différence entre les deux biais considéré comme identique par beaucoup de personnes: ‹‹‹ La différence est seulement qu’au niveau du chiffre de 20.000 il y a des étoiles la dessus. »
La BCRG affirme vouloir à la fois assainir la circulation fiduciaire et sécurisée davantage les signes monétaires. Pour le moment cela n’empêche beaucoup de citoyens estimant que leur préoccupations ne sont pas encore prisent en comptent. Ils continuent de se battre pour avoir de petite coupure à fin d’éviter des altercations avec les chauffeurs de taxis.
                  Amadou N’dirè
Réagir