Guinée: Manque de poisson dans les marchés de Conakry

Banniere CBG
Le manque de poissons dans les marchés de Conakry commence a pesé sur le panier de la ménage. Cette situation est causée par la destruction de la mangrove. Idrissa Diallo, secrétaire chargé des affaires extérieures, de communications et informations de la fédération guinéenne de la pêche artisanale prévient que si rien est fait cette pénurie va persister. Notre reporter est allé auprès de certaines vendeuses de poisons ce lundi 11 mars 2019.
De km 36 à boulbinet l’on remarque la rareté du poisson dans les différents marchés de la capitale. Une problématique qui pèse sur le panier de la ménagère. Les femmes ne savent plus ou donnée la tête estime fanta camara ‹‹‹ l’argent qu’on envoie au marché est insuffisant pour les poissons et les condiments. Nous demandons au président Alpha Condé de nous aider à faciliter en Guinée. Depuis 7 mois nous souffrons ››› a-t-elle plaidé.

Est-ce que c’est vraiment une pénurie de poisson dans les marchés?  La réponse cest avec cette femme marelleuse ‹‹‹Toutes ces personnes qui se plaignent là viennent prendre le poisson chez nous. Les pêcheurs ne pêchent pas assez actuellement. C’est pourquoi les prix varient. Les lots qu’on vendait à 100.000 maintenant c’est à 130.000 ››› a expliquée Mariam Bangoura.
Le secrétaire chargé des affaires extérieures communication et information de la fédération guinéenne de la pêche artisanale affirme qu’il y a de cela deux ans que cette pénurie frappe le marché guinéen à cause de la destruction des mangroves: ‹‹ c’est à travers la destruction des mangroves. La forêt qui est au bord de la mer qest en train d’être détruit. C’est ça qui est en train de causer la rareté du poisson dans les différents marchés. Parce que les poissons ne se reproduisent pas.  Cette mangrove qui était à Kaloum, on en trouve plus. A Dixinn on en trouve plus. A Ratoma non plus. A Matoto la où on en trouve actuellement, la plus grande partie est détruite ›› a fait savoir idrissa kalo.
Le secrétaire chargé des affaires extérieures , de communications et informations de la fédération guinéenne de la pêche artisanale prévient que si rien est fait dès maintenant, cette pénurie de poisson va persister et il faudrait s’attendre au pur au cas il n’y aurais pas une solution très vite.

Amadou n’dirè

Réagir