Révision constitutionnelle/ Makanera Kaké affiche sa volonté à soutenir Alpha Condé

Banniere CBG

Face à la presse ce jeudi, 21 mars à la maison commune aux journalistes sise à Coléah, l’ancien ministre de la communication a abordé la question de:« l’Élaboration d’une nouvelle Constitution : Enjeux et perspectives pour la Guinée».

Alhousseine Makanéra Kaké d’entrée a d’abord dit ne pas être pour un 3e mandat. « La constitution est opposée à cela. Je suis contre un 3e mandat parce que je suis républicain. La constitution guinéenne parle d’un mandat de 5 ans renouvelable une  fois ».

Poursuivant, Makanéra  dit soutenir l’élaboration d’une nouvelle Constitution avec  l’approbation du peuple par voie référendaire. « Si  une  nouvelle Constitution est élaborée et qu’Alpha Condé est candidat, il sera à son premier mandat. Une simple modification de la Constitution ne permet pas à Alpha Condé d’être candidat à la présidentielle de 2020. Si demain, le peuple adopte par référendum une nouvelle Constitution qui lui permettra d’être candidat, nous allons l’obliger à l’ être même s’il ne le veut pas », a t-il martelé.

Justifiant  toujours les raisons d’élaborer une nouvelle Constitution,  KAKE  précise  que : « notre premier ministre n’est pas chef Gouvernement. C’est écrit chef de Gouvernement mais il ne peut ni révoquer ni nommer. On peut consacrer des   lois pour lui donner la platitude pour qu’il soit réellement chef de Gouvernement », a-t-il estimé.

Réagir