Accusé pour avoir renverser le pouvoir d’Alpha condé : Abdouhamane sano indique q’uAlpha condé s’acharne contre sa personne

Banniere CBG
Traité de petit « bandit« , Alpha Condé n’a pas dit que ça, le président de la république à accusé Adbdouhamane sano de la PCUD d’avoir voulu se servir de la grève déclenchée par Aboubacar soumah pour renverser le pouvoir en place actuel. Face à cette accusation, le principal concerné est sorti de son silence pour réagir.
Sur les ondes de la radio espace, dans l’émission des grandes gueules, Abdouhamane sano malgré le tic tac d’Alpha condé à réitéré son soutien du fer dur à la revendication des enseignants. << Le 12 mars de l’année dernière, lorsque le chef de l’Etat m’a reçu, je lui ai dit que je soutiens le SLECG >>, assume cet ancien ministre de l’agriculture.

Mr sano à par ailleurs démenti indiquant qu’il n’a été associé ni de près, ni loin d’un quelconque tentative de déstabilisation contre le pouvoir d’Alpha condé. << Moi, je n’ai rien à avoir dans ça. Ils peuvent interpréter les choses comme ils veulent >>, dira sano de la PCUD

Plus loin, il affirme que le chef de l’Etat s’acharne sur sa personne pour le distraire dans son combat. << On ne va pas me distraire de mon engagement (…) Nous sommes contre la modification. Je ne sais pourquoi en 2020, on veut que tout le monde accompagne le Chef de l’Etat actuel >>, cherche-t-il à savoir.
Selon le locataire du palais sekhoutoureyah, sano de la PCUD l’envoi des messages pour solliciter son assistance. Ce que dément le principal concerné pour édifié de plus l’auditoire. << Je suis un citoyen qui n’a pas encore le privilège d’avoir le numéro du président de la République. Si je lui ai envoyé des textos, je le mets au défi, il n’a qu’à les publier >>, à lancé comme réponse au gérant de la république.
Abd Akila pour océanguinee.com
Réagir