Arrestation des trois jeunes à Coyah : Cellou Dalein Diallo demande leur libération sur son compte Twitter

Banniere CBG
Du deux poids deux mesures. Plusieurs jeunes favorables à la modification de la constitution ont défilé dans la ville sans être inquiétés. Mais ceux qui sont contre, ont vite été interpellé et foutu en prison, à appris océanguinee.com à travers un de ses reporters.
C’était hier dimanche à Coyah que trois jeunes munis des pancartes, de banderoles et des papiers ont affiché leur opposition catégorique à une quelconque modification de la constitution, en vue d’offrir une présidence à vie au président de la république, Alpha condé. Face à ce geste que l’opposition trouve républicain, donne son coup de pousse demandant la libération de ces trois jeunes.
Sur son compte Twitter, Cellou Dalein Diallo n’a pas donné le temps au vent pour dénoncer l’arrestation de ces jeunes, estimant qu’ils n’ont fait que défendre la démocratie.

<< En Guinée, ceux qui prônent la violation de la Constitution peuvent le faire au nom de la liberté d’expression et ceux qui dénoncent un 3ème mandat anticonstitutionnel d’Alpha Condé sont jetés en prison >>, à fustigé l’image de la proue de l’opposition républicaine avant de demander la libération des ses trois jeunes détenus.

<< Liberté pour nos 3 concitoyens arrêtés pour avoir défendu la démocratie >>!

L’interpellation de ces jeunes est intervenue ce 31 mars, en marge d’une visite annoncée du président Alpha Condé dans la localité. Mais finalement,  le chef de l’état a brillé de son absence et s’est fait représenter par le secrétaire général de son gouvernement Kidridi bangoura.

Abd Akila pour océanguinee.com

Réagir