Guinée: La grève déclenchée par les travailleurs de la BICIGUI suit son cours normal.

Banniere CBG
La grève déclenchée par les travailleurs de la BICIGUI suit son cours normal. Les agents de cette banque ont affecté les clients et ils se plaignent , car trouvant anormales cette paralysie. 

 

Monsieur Onivogui Ngnakoi, est l’un des clients que notre reporter a trouvé assis devant une BICIGUI de la place. Interrogé, notre interlocuteur dit être surpris par cette fermeture pour cause de grève. Il s’insurge face à cette situation: ‹‹ Moi je ne savais pas s’il y avait une grève. Vraiment je suis déchu parce que je suis en instance de voyage. J’ai déjà beaucoup dépensé. Aujourd’hui je suis venu prendre l’argent pour mon ticket de voyages. Et je viens trouver que ma banque est fermée. Vraiment je ne suis pas à l’aise. Je ne sais vraiment quoi faire ›› s’interroge t-il.
Poursuivant, monsieur Onivogui Ngankoi plaide à l’endroit responsables de la BICIGUI pour une large communication avec leur clients: ‹‹ Je demande à la BICIGUI s’il un tel cas doit se produire, qu’ils envoient des messages dans les téléphones pour avertir les clients, et de ne pas fermé parce que c’est pour eux. C’est notre argent qui est là. Il faut qu’ils tiennent comptent aussi du respect des clients ›› a-t-il fait savoir.
De son côté, Mamadou bah trouve déplorable que les clients paient les frais d’une grève à laquelle ne sont associés ni de près ou de loin: ‹‹ vraiment c’est regrettable. Parce que nous dans les conditions normales, pour une grève liée à des clients, il faut qu’on soit informer. Il y a des gens qui mangent et se soignent
avec  cet argent. La nécessité s’impose pour que quant on lance une grève que ça soit averti un peu bien tôt ›› a-t-il plaidé.
 
Ce pendant Kadiatou Diakite fustige l’absence de service minimum pour cette deuxième journée de grève: ‹‹C‘est un droit de grevé. Mais la moindre des choses ils devaient quand même assurer un service minimum de façon continuelle ou en tout cas une période bien déterminer. Une semaine ou un peu plus. Ça permet aux clients de passer récupérer leur argent, de se préparer à cette grève ›› a-t-il souligné
 
Il faut noter que, les travailleurs de la BICIGUI réclament une amélioration de leur conditions de vie et de travail. Ils comptent poursuivre cette grève jusqu’à la satisfaction de leur revendication.
                            Amadou Tidiane Diallo
Réagir