Guinée : la famille du commandant AOB plaide pour son évacuation

Banniere CBG

D’inquiétudes en inquiétudes, la famille du commandant AOB, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité dans l’affaire dite tentative d’assassinant du président de la République dans la nuit du 18 au 19 juillet 201,  ne sait plus à quel saint se vouer.

La maladie de l’officier militaire s’intensifie selon nos sources, alors que  des dispositions tardent à être prise pour son hospitalisation.

Pourtant, la cour suprême avait dans un arrêt en 2017 cassé la décision de la Cour d’Assises relative à sa condamnation. Mais la contestation de la partie civile semblerait aggraver les ennuis du commandant Alpha Oumar Boffa Diallo qui croupit toujours en prison avec Jean Guilavogui malgré la précarité de son état de santé.

 

Interrogé par un de nos confrères des médias privés, Abdoul Aziz Dialloson  fils ainé est revenu largement sur la situation de son père : « L’état de santé du Commandant AOB s’est fortement dégradé ces derniers temps. Il  a des problèmes de santé bien plus sérieux que de simples crises hémorroïdales. Il a fait plusieurs allers-retours à Ignace-Deen les deux dernières semaines presque toutes les 48 heures. Ses médecins ont préconisé une évacuation sanitaire urgente pour qu’il subisse quelques interventions chirurgicales. Les autorités judiciaires et le pouvoir au plus haut niveau ont été sollicités dans ce sens sans retour de leur part à ce jour.  En plus de ses récents problèmes de santé, le Commandant AOB a encore des éclats de grenade dans son corps depuis 2011 ».

Nous ne bénéficions d’aucune assistance de l’Etat pour ses soins a-t-il révélé avant de solliciter l’intervention du  chef de l’Etat afin de sauver son père : « nous prions le Chef de l’Etat d’autoriser une évacuation afin qu’il puisse se faire soigner ».

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir