Urgent: il y’a de l’électricité en l’air à Fria: des femmes demandent le départ de madame le préfet

Banniere CBG

Ce lundi matin, des femmes sont très tôt sorties sur l’esplanade du bloc administratif de Fria où se trouve le bureau du préfet Hadja Gnalen Condé, pour demander son départ.

Scandant des slogans hostiles comme : « A bas le préfet ! Préfet Zéro ! ou encore Départ Gnalen !…  », ces femmes munis de pancartes et vêtues de rouge se disent aussi prêtes à boycotter tout projet de nouvelle Constitution si le Président de la République ne prend pas des dispositions urgentes dès les heures qui vont suivre.

Selon une d’entre elles : « Nous sommes fatiguées, nous ne voulons plus d’elle ici, elle est mauvaise ! Elle n’aide pas nos enfants à avoir du travail à l’usine parce qu’elle préfère prendre ses parents à Conakry. Qaund le président nous offre de l’argent, elle bouffe, c’est le cas des femmes ferrailleuses. Si Alpha Condé ne l’enlève pas ici, nous n’allons pas soutenir la nouvelle constitution… » previent cette femme manifestante.

Au moment où nous mettions sous presse cet article, la manifestation continue sur l’esplanade du bloc administratif de Fria.

Nous y reviendrons !!!

Réagir