Anti-troisième mandat : les 7 membres du FNDC arrêtés à Kindia, libérés pour délits non constitués

Banniere CBG

Condamnés à trois mois de prison ferme et au paiement de 500.000 Gnf en fin de semaine passée à Kindia lors de la visite du Président de la république, le Professeur Alpha Condé, les sept (7) opposants au troisième mandat ont libérés ce lundi 13 mai à Conakry.

Pour délit non constitué, le juge en charge du dossier, Mamadou Alioune Dramé à la Cour d’appel a donc cassé la décision du Tribunal de Première Instance (TPI) de Kindia ordonnant ainsi leur mise en liberté et la restitution des T-shirts qu’ils portaient.

Le samedi 04 mai dernier, alors que le chef de l’Etat était dans le stade Fodé Fissa de Kindia pour procéder au lancement des travaux du 61ème anniversaire des festivités tournantes de l’indépendance du pays, ces sept (7) membres du FNDC ont été arrêtés, jugés et emprisonnés pour s’êtres opposé au projet de révision constitutionnelle.

Réagir