Guinée/3ème édition IFTAR MUBARAK : Le ministre Mouctar Diallo lance un appel à la jeunesse

Banniere CBG

 

Initiée par l’Association Jeunes pour la Promotion du Coran, la 3ème édition IFTAR MUBARAK  a eu lieu dans un réceptif hôtelier de Conakry  le jeudi, 16 Mai 2019.Elle avait pour but d’enseigner l’amour, la foi et la solidarité entre les citoyens. Placée sous le thème ‘‘l’islam et la citoyenneté’’, cette cérémonie de rupture du jeûne pendant ce mois saint de ramadan a connu la présence du ministre du ministre de la jeunesse et de l’emploi, la forte représentation de toutes les corporations et l’adhésion de la société civile.

Selon le conférencier, « l’islam est un programme de vie en général et la Citoyenneté c’est une qualité qui consiste à être reconnu par la loi  et de se soumettre à celle-ci ».  Dans son exposé, Mouctar Fadi Diallo, conseiller de l’Association des Jeunes pour la Promotion du Coran a insisté sur les valeurs de la citoyenneté en islam : « reconnaitre être citoyen, c’est accepter de se soumettre à la loi. Dans la politique, l’économie et la société, l’islam présente le meilleur programme. Il a montré à l’humanité comment faut-il être citoyen en prêchant l’amour. On ne peut être citoyen si l’on n’aime pas notre pays. Il faut que le changement commence par nous  ».

De son côté, le ministre de la jeunesse et de l’emploi, Mouctar Diallo s’estréjouit de  la rencontre avant de lancer un message à la jeunesse guinéenne : « je voudrais donc féliciter l’association pour cette belle initiative et dire que nous sommes heureux de constater que la jeunesse guinéenne vit sa foi et cela nous rassure dans l’avenir de la Guinée. Parce qu’une jeunesse pieuse et respectueuse   des valeurs religieuses est une jeunesse citoyenne qui contribue à la création des meilleures conditions de vie pour la communauté ».

« Chaque citoyen doit connaitre ses limites tout en ayant des droits en respectant les autres. L’islam commande tous les actes à tous les niveaux. J’appelle la jeunesse à plus de responsabilité allant dans le sens du renforcement de  la cohésion et l’unité nationale, à vivre dans la solidarité, le partage pour une société harmonieuse avec l’ensemble des citoyens de tous les bords et obédiences. Nous appelons la jeunesse à s’éloigner de la haine et de passion négative, de la division et de l’ethnocentrisme », a-t-il déclaré.

Thierno Amadou Oury BALDE pour oceanguinee.com

Réagir