Guinée : le préfet de Labé promet de tuer tout homme qui violera sa fille.

Banniere CBG

Au cours d’un conseil administratif préfectoral, le préfet de Labé a fustigé de nombreux cas de viols commis dans sa juridiction. Le préfet Sayfoulaye Bah accuse le maire de Kalan de refuser de livrer aux services compétents les auteurs de ses cas de viols dans ladite localité.

<< Une fille a été violée à Kalan, ils sont entrain de cacher cela. La famille est venue se plaindre au commissariat, mais le maire refuse d’amener le mis en cause >>, affirme-t-il tout en demandant au maire de lui livrer le présumé auteur.

Le préfet de Labé qui ne recul pas devant ses mots, jure de tuer tout homme qui osera violer sa fille. << Moi, j’ai une fille. Si quelqu’un arrivait à commettre un viol sur elle, je jure que je tuerai cette personne, advienne que pourra >>, a prévenu le préfet.

Par ailleurs sans pitié, il promet d’en finir avec le coupable d’un viol. <<< Le fils d’un notable a tenté de violer une fille avec une arme. Toute la famille a été arrêtée pour complicité. C’est à la suite de cela que père a sorti son fils >>, affirme l’actuel gérant de la préfecture de Labé.

Les cas de viols sont récurrents dans la région administrative de Labé et particulièrement dans la commune urbaine, cette sortie du préfet pourra-telle mettre fin a ses cas dégoûtants?

Abd Akila pour océanguinee.com

Réagir