Guinée : la maison de Cellou Dalein Diallo à été attaquée par des badauds >> Fodé Oussou fofana

Banniere CBG

Après sa sortie au siège du parti de Cellou Dalein Diallo, le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a demander aux militants du parti à se mobiliser devant la cour d’appel tout en leur disant de mettre en tête qu’ils font du djihad. Très mal aimé par ses propos, le président du groupe parlementaire libéral démocrate saisit la commande suivante et indique a ses détracteurs que le parti na nullement pas besoin de prouver son attachement à la paix.

<< Nous n’avons pas besoin de prouver que nous sommes un parti démocratique, un parti de paix. Le président Cellou Dalein Diallo l’a prouvé >>, a indiqué la cible des polémiques depuis après sa sortie.

Pour éclairé ses propos Oussou :  << on a vu ce qui s’est passé dans ce pays. On a parlé d’un empoisonnement bidon. Après, on a attaqué des guinéens en Haute Guinée, notamment à Siguiri et à Kouroussa en disant ‘les peulhs, vous n’avez pas le droit de rester ici’. On a chassé des gens qui sont nés là-bas >>.

<< Cellou a appelé Mamou, Labé, Pita, Dalaba pour leur dire que tous les guinéens sont chez eux  et  qu’on ne doit pas juger tous les malinkés par la faute d’un seul malinké. C’est la conception que nous avons dans la politique. Après le second tour, on a demandé à Cellou Dalein d’accepter les résultats, il les acceptés au nom de la paix >>, a assuré le vice-président de l’UFDG.

<< La maison de Cellou Dalein a été attaquée par des badauds, celle de la maison de sa belle-mère a été attaquée à Kindia, qui va nous donner des leçons ? Au total, 103 jeunes ont été tués et enterrés au cimetière de Bambeto, il n’y a pas eu de justice pour eux. Quel est donc le parti rebelle en Guinée ? C’est nous ou bien ce sont les autres ? >>, se demande-t-il.

Selon Fodé Oussou Fofana, << le monde entier sait entre l’UFDG et le RPG, quel est le parti qui prône la paix, qui se bat pour que la Guinée soit démocratique >>. Et une chose est sûre, affirme-t-il à ses détracteurs, au sein du principal parti d’opposition, << nous ne nous battons pas pour arriver au pouvoir afin de nous venger. Nous nous battons pour réconcilier les guinéens, les sortir de la misère et de la précarité >>, a dit Dr. Fodé Oussou Fofana lors d’une Assemblée générale hebdomadaire au siège du parti.

Abd Akila pour océanguinee.com

Réagir