Guinée : << la mort de Toumba est prévisible si les mesures idoines ne sont pas prises >> Témoignage de son avocat

Banniere CBG

L’ancien aide de camp du capitaine Moussa Dadis Camara se trouve dans une situation critique a la maison centrale de Conakry, a t-on appris d’une source fiable. 

Aboubacar Diakité Alias Toumba a été mis en arrêt le 16 décembre 2016 dans un quartier a Dakar. Toumba Diakité retenu comme le cerveau clé du bain de sang du stade 28 septembre se trouve en ce moment dans un calvaire piteux a la maison centrale de Conakry. Face à cette situation  l’un des avocats de Toumba a dans le micro de notre reporter révélé que son client est mal traité, annonçant qu’il tend vers une paralysie sur son épaule. Pour lui, <<La mort de Toumba est prévisible si les mesures idoines ne sont pas prises tendant à lui accorder une liberté, ne se reste que pour se soigner même à ses propres frais. Il ne constitue pas un danger, il n’est pas plus dangereux que ceux- là qui sont inculpés, renvoyés mais libres. Toumba à ce jour n’a même pas droit à un médecin, le médecin qu’il avait, ils sont désormais en désaccord à cause des problèmes internes. En devérite ce mal que nous connaissons tous, cette hernie blanche, c’est son épaule qui prend du poids, qui s’affaiblit et  qui tend vers une paralysie >>, révèle-t-il. 

Plus loin, il indique que son client détenu arbitrairement est dans des conditions inhumaines avant de dire que : << Malgré tous les témoignages, le ministère public dit que Toumba n’est pas libérable, c’est-à-dire que quel que soit les pièces à conviction et les moyens de défense, Toumba ne peut pas être libérer. Toumaba dit-il est renvoyer et il n’est pas jugé. Il est incarcéré et son mandat de dépôt n’a pas été renouvelé, une cascade de violation de ses droits indique-t-il avant de dire que Toumba vie dans une détention arbitraire très prononcée >>, laisse entendre M. Paul yomba Kourouma.

Il faut noter de passage que depuis après quelques jours, les avocats du principal concerné n’arrêtent pas de faire des révélations sur l’État de santé de leur client. Par ailleurs, ils invitent le gouvernement a libérer Toumba pour qu’il puisse régler son état de santé.

Dossier à suivre…

Abd Akila pour océanguinee.com

Réagir