Kindia : le maire Mamadouba Bangoura de l’UDG dit être à « 500% favorable à une nouvelle constitution »

Banniere CBG
Mamadouba Bangoura a t-il été lâché par l’UFDG a cause de sa trahison ? En tous cas, depuis après qu’il a été recruté par le parti de Mamadou Sylla pour être à la tête de la mairie de Kindia, Mamadouba Bangoura qui maintenant est chouchouté par la mouvance présidentielle, reste ferme sur ses propos. Le maire du côté UDG comme c’est de lui il s’agit, dit qu’il est désormais sans langue de bois a 500℅ pour l’adoption de la nouvelle constitution.
Malgré que le FNDC l’index pour trouble a l’ordre public et incitation à la violence, selon nos confrères de mediaguinee.com, le maire reste inébranlable et réitère son engagement pour une nouvelle constitution.
<< En ce qui concerne les dires du FNDC, je ne réponds pas. Mais pour la nouvelle constitution, je suis à 500%. Je l’ai dit en connaissance de cause et pour que l’empire du Madingue soit empire, il a fallut la charte de Kouroukanfouga. A l’éveil de nos dirigeants à l’époque sous le joug coloniale, il a fallut la charte de Casablanca. A l’indépendance, il a fallut une constitution pour que le régime du président SékouTouré soit en place. Le temps de Lansana Conté, on a procédé à la loi fondamentale. Pour cette 3ème République du Pr Alpha Condé, il faut nécessairement une constitution, il n’y pas de République sans une constitution, c’est la base fondamentale pour consolider une nation. Donc, nous avons besoin d’une nouvelle constitution à 500% >>, insiste t-il selon nos confrères. Pour ses accusations portées contre sa personne par le FNDC, Mamadouba Bangoura qui, a été jeté a sac par l’UFDG ( Union des forces démocratiques de Guinée), dit être prêt à répondre : << Si le FNDC m’interpelle, je serais suis prêts à répondre, mais je maintiens toujours ce que j’ai dit. Je l’ai dit devant le public et la population est d’accord avec moi >>, a ajouté le désormais opposant favorable à la nouvelle constitution.
Le maire de l’UDG, Mamadou Sylla de kindia étant favorable à une nouvelle constitution, pouvons-nous dire que le parti de l’homme d’affaires est déçu de son comportement ?
Nous y reviendrons…
Abd Akila pour océanguinee.com
Réagir