Vers les examens nationaux en Guinée: l’AJUDET vole au secours des enseignants et candidats de Tougué !

Banniere CBG

‘‘Mon éducation, ma formation, ma réussite’, c’est le projet que porte l’Association des Jeunes Unis pour le Développement de Tougué (AJUDET). Un projet qui s’articule autour de la remise de dons aux autorités scolaires et candidats pour mieux les encourager à œuvrer pour la réussite  de Tougué aux différents examens.  Au total, quatorze (14) établissements sont visés. Mais au compte de la première journée de ce samedi 15 juin 2019, huit (8) écoles de la sous préfecture de Tangaly ont été touchées, a expliqué le président de l’Association des Jeunes Unis pour le Développement de Tougué.

Selon Mamadou Alpha Savant Diallo, lobjectif est de participer de façon positive à l’amélioration  du système éducatif  de Tougué : « c’est pour améliorer la qualité d’enseignement à Tougué que nous accomplissons cette activité. Pour se faire, nous avons décidé de venir rencontrer les enseignants dans les salles de classes, les encourager et leur dire qu’ils bénéficient de tout notre soutien ».  

« Nous avons mis sur place une commission qui a décidé de donner des enveloppes d’encouragement à tous enseignants tenant les classes d’examens de la 6ème année au Bac. Ici à Tangaly, il ya eu cinq écoles primaires et trois collèges pour quatre districts  qui ont bénéficié de façon directe et indirecte le projet à travers leurs enseignants et élèves », a-t-il précisé.

Sur le pourquoi du choix de Tougué,  le chargé des affaires administratives de l’Association évoque un constat non reluisant : « les années antérieures, Touguéa enregistré des résultats un peu faibles au niveau national notamment au baccalauréat. Vu qu’il ya eu des options qui avaient zéro admis l’année dernière, nous avons décidé d’entreprendre ce projet  en tant que ressortissants pour donner un coup de mains aux encadreurs et élèves pour permettre à améliorer le taux de réussite au niveau non seulement des examens, mais aussi préparer l’élite de demain ».

Sur ce, l’activiste de la société civile entend avec ses pairs relever le défi.  Mais pour y arriver, l’association demande aux autorités scolaires de « participer à l’amélioration des conditions de vie des enseignants de la Guinée en général et de Tougué en particulier  car, sans éducation, il n’ya point de développement».

A l’égard des élèves, l’Association des Jeunes Unis pour le Développement de Tougué exige le respect des enseignants et l’observation de la rigueur. C’est pourquoi soutien l’organisation, les apprenants doivent chercher à maitriser et mériter leur formation sans se trahir.

« Nous leur demandons de la rigueur dans leur étude pour qu’ils puissent construire leur propre avenir », a conseillé Alpha Oumar Binta BALDE, chargé des affaires administratives de l’association.

De leur côté, élèves et encadreurs se sont montrés visiblement satisfaits du geste avant de promettre des résultats adéquats.  C’est ce qu’a laissé entendre Amadou Djouldé Diallo, DSPE de Tangaly : « nous sommes très contents de la mission. C’est un atout pour nous, puisqu’ils sont venus nous encourager pour faire le maximum pour avoir un bon pourcentage  au sein de la préfecture de Tougué.  Les jeunes nous ont fait savoir qu’ils œuvrent pour le développement de toute la préfecture. Les élèves et leurs encadreurs sont vraiment contents de leur visite et ils ont promis à la mission qu’ils feront plus d’efforts pour avoir beaucoup d’admis ».

 

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir