Guinée/Abandon de famille: Alpha Condé remporte le procès contre sa femme !

Banniere CBG

Le procès de M’mah Kourouma contre son mari Alpha Condé a tiré son épilogue ce jeudi au tribunal de kaloum après les réquisitions du parquet et la plaidoirie des parties.

Poursuivi pour abandon de famille par sa femme, le prévenu a été  relaxé par le Tribunal de Première Instance de kaloum pour délit non constitué. Bien avant que la décision ne soit rendue, la juridiction a épuisé la phase des réquisitions et plaidoiries.

Revenant aux faits, le ministère public affirme que le prévenu Alpha Condé a décidé d’appeler la famille de sa femme pour reprendre sa fille suite à un petit incident de réclamation des frais de soins.  

« Il a envoyé sa femme à Coyah avec ses enfants. A ce jour précis, la dépense familiale étant fixée a 20’000 FG, il refuse catégoriquement de prendre soins de sa famille. Alpha Condé a renvoyé sa femme pour épouser sa bonne. Sa femme a été expulsée renvoyé chez elle. Ce comportement est récurrent de nos jours dans la société. Il est prévu à l’article 369 du code pénal, une amende de 700.000 à plusieurs millions de GNF contre toute personne qui abandonne sa famille. Alors, je demande de  condamner  le prévenu à un an de prison avec sursis et au payement d’une amende de 7.000.000 GNF pour délit d’abandon de famille », a requis le procureur.

Au niveau de la défense, l’avocat d’Alpha Condé y voit un acharnement du parquet contre son client en dehors de preuves: « il s’agit de l’affaire d’une épouse qui, après avoir reçu la visite d’un inconnu à 22h, a éprouvé une malade le lendemain. Comme son mari a insisté et demandé des explications, la femme décide d’aller chez ses parents à coyah où elle a fait plus de 4 ans ».

« L‘article 369 dont le parquet invoque dispose que le fait pour l’homme ou la femme d’abandonner sa famille est une infraction », a expliqué l’avocat de la défense. Même en étant ensemble reconnait il, si le père de famille est en manque de moyens pour subvenir aux besoins de sa famille est un abandon de famille. Mais poursuit-il, le parquet s’est complément dédouané dans ce dossier. « Quand il ya abandon de famille, il doit y avoir des preuves. Mais aucune preuve n’a été brandie. Pourtant, on devrait présenter au moins un procès verbal d’huissier constant les faits. Puisque la preuve doit être pleine et entière sinon il n’ya pas d’infraction », a indiqué l’avocat d’Alpha Condé qui, par application des dispositions des articles 498 et 534 du code de procédure pénale demande au tribunal de renvoyer son client des fins de la poursuite pour délit non constitué. « Nous demandons de l’accorder une clémence puisqu’après un séjour d’un mois et quelques jours de détention, il devient un conseiller du quartier », a-t-il plaidé.

Finalement, la présidente du tribunal a dans son délibéré en vertu de l’article 544 du code de procédure pénale renvoyé des fins de la poursuite Alpha Condé . En outre, madame Bamba Kallo a renvoyé le procureur et la plaignante M’mahKourouma à mieux se pourvoir.

A noter que le parquet décide d’interjeter appel contre la décision du tribunal.  

Depuis le TPI de Kaloum, Thierno Amadou Oury BALDE pour oceanguinee.com

Réagir