Guinée/Transfert des détenus de Conakry vers Kindia : le ministère de la justice signale une tentative d’évasion d’un prisonnier !

Banniere CBG

Dans un communiqué adressé aux hommes de médias, le ministère guinéen de la justice, garde des sceaux informe l’opinion nationale et internationale qu’un incident malheureux s’est produit lors du transfert des détenus de Conakry pour Kindia.

Lisez…

 « Communiqué du Ministère de la Justice

Ce mardi 18 juin 2019, à l’occasion du transfert des détenus de la Maison Centrale de Conakry vers celle de Kindia, le Ministère de la Justice informe l’opinion nationale et internationale qu’un incident malheureux s’est produit à la sortie de Conakry.

Ce transfert est motivé par une surpopulation et la présence d’un certain nombre de détenus qualifiés dangereux, incitateurs et qui menacent d’autres détenus à la Maison Centrale de Conakry. Suite à cette situation, le régisseur de la Maison Centrale de Conakry, a adressé une note d’information au directeur national de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion pour des fins d’autorisation d’un processus de transfert de ce groupe de détenus.

Ainsi, après transmission de ladite lettre auprès du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, sur avis favorable, il a été ordonné au régisseur de procéder au transfert immédiat de ce groupe vers Kindia.

Le premier convoi composé de six (6) détenus a quitté Conakry le samedi 15 juin 2019 pour arriver à Kindia sous bonne escorte sans incident. C’est au cours du transfert du second convoi composé de sept (7) détenus ce mardi 18 juin vers 10 heures qu’un détenu nommé Baba Galé Keita, poursuivi pour vols à mains armées et association de malfaiteurs s’est démenotté avant de s’enfuir en cassant la fenêtre droite du fourgon.

Devant cette tentative d’évasion, les gardes d’escorte ont effectué des tirs de sommation pour dissuader le fugitif mais malheureusement, il a été atteint d’une balle à la jambe sans gravité.

Il a été rembarqué dans le véhicule et l’escorte a regagné Kindia aux environs de 14 heures où le blessé fut immédiatement admis aux services d’urgence pour des soins intensifs

Le Ministère de la Justice rassure les populations que suite à cet incident, l’ordre public a été rapidement rétabli dans cette zone et le trafic routier a repris son cours normal. »

Service communication du ministère de la justice

 

Réagir