Cour d’Appel de Conakry : l’ex-directeur de l’OGP et son comptable mis en liberté provisoire !

Banniere CBG

Reconnus coupables des faits de détournement de fonds et complicité par le tribunal de première instance de Kaloum, Paul Moussa Diawara et Inza Bayo,respectivement anciens directeur général de l’OGP et Directeur administratif et financier, bénéficient jeudi 27 juin 2019 d’une main levée auprès de la Cour d’appel de Conakry.

Alors qu’ils étaient condamnés en premier ressort le lundi 15 avril 2019, à cinq ans de prison ferme et au paiement d’une amende de 50 millions de francs guinéens chacun pour avoir détourné plus de 42 milliards de francs guinéens à la tête de l’office guinéen de publicité (OGP), les mis en cause sont désormais libres de rentrer à la maison jusqu’à l’ouverture de leur procès en appel.

Maître Alsény Sylla se réjouit de voir la requête de la défense prospérer : « Paul Moussa et Inza Bayo ont bénéficié d’une main levée de mandat. La conséquence, c’est la liberté pour eux. C’est nous qui avions introduit cette requête auprès de la Cour d’Appel de Conakry. Cette décision leur permet de retrouver leur ancien statut pénal, puisqu’ils comparaissaient libres ».

Le procès a-t-il poursuivi, va continuer.

A signaler que l’ouverture du procès en appel des deux anciens responsables de l’OGP est programmée pour le lundi, 1er juillet 2019.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir