Guinée-kindia : le jeune qui a dénoncé le faux diplôme Doctoral du Recteur de l’Université de Kindia bastonner, attaché et incarcérer

Banniere CBG

Après avoir dénoncé que le recteur de l’Université de kindia fait de faux usage de faux, le jeune Aboubacar Deen Souaré pointeur d’un doigt accusateur sur Jacque Kourouma, a été copieusement bastonné par des vigiles de ladite université. A en croire nos confrères du site maguinéeinfos, c’est aux environs de 22heures dans la nuit d’hier que le jeune Deen s’est fait molesté par des agents. Venu pour une visite dans l’enceinte de l’Université, il a été vite interpellé par deux vigiles qui l’on donner des coups puis l’attaché comme un animal jusqu’au matin avant l’arrivée des agents des forces de sécurité. Selon quelques témoignages du camp du principal accusé dans cette affaire, Ce jeune étudiant Deen Souaré était venu tard la nuit à l’université dans le seul but d’y enterrer des fétiches malsains. Une tentative qui, a été aperçu  grâce à la vigilance de l’équipe de garde présente sur les lieux. Selon les informations, Par ailleurs à ton appris, ses fétiches auraient été enterrés visant à affaiblir le Recteur qui en ce moment, est en chien-défaillance avec les médias de la place après cet acte mis sur la toile.

Ce jeune bastonné, attaché par les vigiles de l’Université est en ce moment-là dans la main de la gendarmerie régionale où il est soumis à des interrogations. Alors hostile à la presse, selons nos informations, le Recteur de L’Université de Foulaya Jacque Kourouma n’a pas daigné répondre aux questions des journalistes puis refuse jusque-là de commenter ce bras de fer qui tarde entre lui et l’étudiant.

Il faut noter de passage que Aboubacar Souaré comme c’est de lui il s’agit, a dénoncer que ce recteur à un  faux diplôme de Doctorat. Partout ou ce jeune passe, il assure que Jacque Kourouma à falsifier le diplôme d’un ancien ministre de République avec la complicité de certains cadres du ministère de l’enseignement supérieur et des hauts cadres du gouvernement. Une situation qui  a fait un blocus pour la remise de diplômes des étudiants sortants de cette année 2019.

La question que l’on se pose, pourquoi le silence de mort de ce Recteur de l’Université de Kindia? Et si cette information du jeune s’avèrait être dans une véracité logique, pourquoi le ministère de Yéro Baldé n’a pas réagi ?

Abd Akila pour océanguinee.com

Réagir