Le traditionnel conseil des ministres s’est tenu hier jeudi sous l’égide du Chef de l’Etat.

Banniere CBG

Le ministre d’État, ministre par intérim de la justice, Mamadou Lamine Fofana a saisi cette occasion pour soumettre au gouvernement pour des fins d’approbation le projet de loi portant Code des drogues

« Le Ministre a souligné que le trafic de drogue et de stupéfiants, a atteint une proportion inquiétante en Afrique de l’ouest. Selon Interpol, 2000 à 3000 tonnes de cocaïne, sont introduites clandestinement en France avec comme point de transit l’Afrique de l’ouest. Le Ministre a indiqué que cette situation s’aggrave avec le constat que l’Afrique de l’Ouest, autrefois, considérée comme une zone de transit, est devenue un marché local important de consommation », peut-on lire dans le compte-rendu.

A en croire le ministre intérimaire de la justice, garde des sceaux, les facteurs contribuent à l’expansion de cette situation sont « l’instabilité politique et les problèmes sécuritaires qui en résultent, la corruption et la faiblisse des moyens alloués à la lutte en général contre la drogue, et, enfin, le développement du terrorisme dans le sahel ». 

Après débat sur le projet, le conseil a adopté le texte  qui pourrait sans doute renforcer le mécanisme de répression  des infractions de la production, la vente et la consommation de la drogue et ses produits dérivés.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir