Projet de nouvelle constitution : Dr Faya Milimono se démarque de ses pairs de l’opposition

Banniere CBG

Connu pour sa constance politique et sa position, le leader du parti Bloc Libéral (BL) reste clair et précis sur la modification de la constitution.

Il affirme être favorable à la modification ou au changement la constitution guinéenne du 7 mai 2010.  Cela dit-il, pour une amélioration de la loi fondamentale et non pour un maintien au pouvoir au-delà de la durée des mandats. 

«  Même nous, nous avons prévu des modifications  lors que nous serons au pouvoir. Non pas pour se maintenir au pouvoir mais la constitution guinéenne peut être améliorée. Cette constitution-là, si elle mérite d’être changée, elle sera changée, mais ne peut être changée dans le seul but de permettre, comme ce fut le cas  pour le Général Lansana Conté, à un président de rester au-delà de ses mandats. Même si Dr Faya Millimouno devient président aujourd’hui, n’acceptez pas un troisième pour moi », a déclaré Faya Milimono devant un parterre de militants », a-t-il déclaré.  

Selon, le peuple ne doit plus accepter que l’on détourne les vraies questions liées au développement durable par des débats politiques sur la constitution : « la lutte contre la corruption, l’avancée du désert, l’assainissement, la reprise intégrale du recensement électoral, la justice pour l’ensemble des guinéens sont entre-autres des questions importantes qui devraient préoccuper les guinéens que de parler de la constitution »

Akila Soumah

Réagir