Guinée/Consultations nationales : Bah Oury y voit une nécessité !

Banniere CBG

Sur  cette histoire de consultations nationales engageant par le premier ministre, Bah Oury est prêt à aller à la table. 

L’animateur du mouvement ‹‹Renouveau›› vient de réitérer son intention de répondre à l’invitation du locataire de la colombe. En attendant de recevoir la lettre du premier ministre, l’ancien vice-président déçu de l’UFDG révèle le message qu’il délivrera au PM. 

« J’irais dire au Premier Ministre ma position. J’expliquerais pourquoi on n’a pas intérêt à organiser un référendum pour une nouvelle Constitution. On doit permettre au Président de la République d’être le premier dans l’histoire de la Guinée moderne à engager son pays dans la voie de l’alternance démocratique », a souhaité M. Bah qui estime également que la politique de la chaise vide n’est pas souvent la meilleure. 

« Il faut savoir mesurer la portée des actes. Lorsqu’il s’agit de l’intérêt supérieur du pays, de la question de la paix et de la stabilité, il faut opter pour les voies qui permettent un dialogue responsable pour éviter le pire. Si on veut jouer avec le feu, on risque de se brûler. Il faut faire preuve de responsabilité et d’amour pour les guinéens », a conseillé Bah Oury.

Akila Soumah

Réagir