Rencontre entre Kory et Kassory : Fodé OussouFofana dénonce une ‹‹ forme de mépris ››

Banniere CBG

Après avoir boycotté la rencontre entre le Premier ministre et le patron de l’Assemblée nationale, l’opposition parlementaire relevant de l’UFR,l’UFDG et l’UDG, a  animé une conférence de presse ce jeudi, 12 septembre à Conakry.

Dans son intervention, le patron du groupe parlementaire des libéraux démocrate, Fodé OussouFofana dit en vouloir le président de l’Assemblée Nationale. Selon lui, Claude Kory Kondiano n’a pas pris soin d’adresser  un courrier aux groupes parlementaires invitant les députés à la consultation avec le premier ministre. C’est pourquoi l’opposant qualifie cet acte de mépris à l’égard des parlementaires.

«Chacun de nous a été appelé par le protocole du président de l’Assemblée Nationale au téléphone. Je voudrais préciser que personne, aucun groupe parlementaire n’a reçu un courrier du président de l’Assemblée Nationale nous invitant à une rencontre avec le Premier ministre. Cette forme est un mépris», a fustigé  Fodé Oussou Fofana.

A l’en croire, même si ces invitations avaient été envoyées, les députés de l’opposition parlementaire n’auraient pas pris part à cette rencontre avec le premier ministre : «nous ne nous associons pas à ça. Et ce qui a été dit aujourd’hui, n’engage pas l’Assemblée Nationale, ça n’engage que le parrain du mouvement Dompilo qui est Kory Kondiano et les députés militants du RPG Arc-en-ciel. Nous ne pouvons pas nous associer aux gens qui veulent violer la constitution».

Faut il souligner que ce tête-à-tête entre le locataire du palais de la colombe et le patron de l’Assemblée Nationale a permis de clarifier davantage la prise à partie de la majorité présidentielle pour faire passer le projet de nouvelle constitution .

Akila Soumah 

Réagir