Alpha Condé pleure la mort de Jacques Chirac : ‹‹ quand j’étais en prison, le président Chirac à plaidé pour ma libération ››

Banniere CBG

Le président guinéen, regrette le décès, de Jacques Chirac a l’âge de 86 ans, en France. Frustré, le locataire du palais Sékhoutoureya a rappeler que le disparu Irac s’est impliqué dans sa libération alors qu’il était en prison. 

L’ancien détenu du régime passé, interrogé par nos confrères de France 24, Alpha Condé, a indiqué que l’ancien président Jacques Chirac était plein d’humilité et de compassion. 

‹‹ Quand j’étais en prison, le président Chirac a plaidé pour ma libération. Je n’oublierai jamais cela. Il est intervenu à plusieurs reprises pour ma libération. Il est venu spécialement à Conakry pour demander ma libération ››, se souvient le locataire de Sékhoutoureya.

‹‹ Moi, je lui dois beaucoup, parce qu’il m’a soutenu… Je ne peux que regretter sa mort et présenter mes condoléances à la France, au gouvernement et à sa famille ››, a ajouté le président Alpha Condé qui parle de la mort de son sauveur lorsqu’il était dans les 4 murs.

Par ailleurs, il assure que l’ancien président français avait un grand amour pour le continent africain.

‹‹ De tous les président français, Jacques Chirac était le plus attaché à l’Afrique. Il m’a fait une confidence un jour quand il était maire. Il m’a dit : ‹‹M. Condé, le président  Houphouët Boigny est mon père ! C’est comme s’il était mon père biologique’. Donc il a montré son attachement à l’Afrique.  Ce que je retiens de lui, il se considérait un peu comme un africain ››, a révélé le président Alpha Condé.

Akila Soumah

Réagir