Fête du 02 Octobre : Dr Faya Milimono accuse le pouvoir de Conakry de vouloir saboter la démocratie

Banniere CBG

L’an 61 de l’indépendance de la Guinée fait encore parler de lui. A chaque 02 octobre, le peuple de Guinée célèbre son accession à la souveraineté. Une fête nationale qui intervient à un moment où l’opposition et la mouvance se tiraillent à propos de la tenue des législatives au 28 décembre prochain et du projet de nouvelle constitution. 

Dans un discours au siège de son parti à Lambanyile président du Bloc Libéral, s’est a adressé à ses compatriotes guinéens. Dr Faya Millimono a tiré à boulet rouge sur le régime Condé qu’il accuse de saboter la démocratie en construction dans son pays : « en ce moment même, nous connaissons le plus grand défi politique de notre histoire postcoloniale. La pratique de la pseudo-démocratie sous le régime du Président Alpha Condé. Cette pseudo-démocratie s’exprime par la pression que le régime exerce sur la presse, limitant ainsi la liberté d’expression, la pratique de la fraude à grande échelle au cours des consultations électorales, la confiscation du pouvoir dans les mains d’un seul homme, assujettissant ainsi le législatif et le judiciaire. Cependant, le sabotage de la démocratie trouve sa plus haute expression dans la tentative en cours de changer la Constitution, afin d’octroyer un troisième mandat au Président actuel et lui permettre ainsi de se maintenir au pouvoir à vie ». 

« La mauvaise gouvernance a causé un grand retard à notre pays. Elle a aggravé la pauvreté tout en instaurant un chômage structurel qui frappe de plein fouet les Guinéens, notamment les jeunes. Selon le classement 2018 du programme des nations unis pour le développement (PNUD) portant sur l’indice de développement humain, la Guinée occupe la 140ème place sur 170 pays », at-il renchéri.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir