Guinée : Le pessimisme aura-t-il vaincu le cœur du chef de fil de l’opposition ?

Banniere CBG

‹‹ ce ne sont pas les forces de l’ordre de sécurité qui tuent lors des manifestations en Guinée ››, a témoigné le président Alpha conde.

Réagissant a ses propos, le belligérant d’Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo ne fera pas une bonne lecture sur le comportement de nos agents et sur la sortie du président guinéen.

Dans son intervention, Cellou Dalein a estimé que ces agents des forces de l’ordre de sécurité, sont en train d’exécuter la mission de l’actuel chef d’état.

« Depuis 2011, on a abattu sans sommation de jeunes manifestants au nombre maintenant de 114, jamais il n’a ouvert une enquête. C’est facile de dire que les tueurs sont venus d’ailleurs… C’est les hommes en uniforme de notre police, de notre gendarmerie qui jouissent d’une impunité totale et qui continuent d’abattre leurs compatriotes, c’est extrêmement grave. Ça sera impuni parce qu’Alpha Condé, les protège, ils sont en train  d’accomplir sa mission, sinon rien ne pourrait expliquer que depuis 2011, jusqu’à maintenant, aucune commission d’enquête n’a été mise en place pour identifier les auteurs de ces crimes », a affirmé l’opposant Cellou, en marge de la cérémonie de présentation des condoléances du Front national pour la défense de la constitution aux familles éplorées.

Pour renchérir, Cellou Dalein Diallo a promis de continuer la lutte afin d’honorer la mémoire des jeunes qui ont perdu la vie pendant les manifestations. C’est pourquoi, une autre manifestation à été annoncée le jeudi 24 octobre 2019 sut l’autoroute Fidel Castro afin de dire non a la nouvelle constitution et non au troisième mandat. 

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir