Tiken Jah Fakoly se dit déçu d’Alpha Condé : ‹‹ je ne savais pas que la personne que je défendais viendrait un jour tirer sur son peuple ››

Banniere CBG

Moussa Doumbia, alias Tiken Jah Fakoly s’il était libérez Alpha Condé, est maintenant l’opposant farouche au troisième mandat. Tiken après sa vidéo publiée qui a réchauffer bon nombre de guinéens, dit ne pas avoir regretter son soutien à l’opposant historique Alpha Condé et dit être prêt à se battre pour le respect de la constitution. 

‹‹ Je ne le regrette pas. J’ai défendu un  opposant qui avait été arrêté par son adversaire et qui purgeait une peine injuste. J’ai fait cette chanson pour défendre la démocratie ››, a confié Tiken dans le micro de BBC Matin.

Toujours chez nos confrères, Tiken Jah ajoute ceci : ‹‹ je ne savais pas que la personne que je défendais viendrait un jour tirer sur son peuple. J’ai cru qu’il allait faire comme Nelson Mandela qui a fait des années en prison, un seul mandat et il a décidé de partir. C’est que j’espérais d’Alpha Condé, malheureusement, c’est le contraire que nous avons aujourd’hui ››.

D’ailleurs, cet artiste ivoirien, farouche opposant contre les présidents qui veulent s’éterniser au pouvoir en Afrique, ne cache pas sa déception a l’égard du président Alpha Condé. ‹‹ Je suis déçu. Quelqu’un qui a souffert comme ça pour arriver au pouvoir, on espérait qu’il allait passer par des chemins démocratiques. Malheureusement, nous voyons qu’après deux mandats, il a l’intention de violer la constitution pour se présenter ››, a-t-il martelé.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir