Condamnation des membres du FNDC : l’épouse d’Ibrahima Diallo dénonce l’injustice et flingue la justice téléguidée

Banniere CBG

C’est une femme déçue, frustrée et désappointée qui s’est exprimée devant les journalistes ce mardi 22 octobre 2019, après la condamnation de son époux et ses compagnons de lutte pour la défense de la constitution en Guinée. Asmaou Barry puisque c’est de elle qu’il s’agit, s’est dit dévastée tout en dénonçant une justice aux ordres. 

‹‹ Je suis dévastée non pas par la peine qui leur a été infligée. Je suis dévastée, parce qu’on vient de nous confirmer qu’on a tort de croire en la justice guinéenne. On nous a montré qu’on n’a pas raison de croire en une justice libre et indépendante dans ce pays. Cette décision a confirmer cela ››, a martelé l’épouse d’Ibrahima Diallo.

‹‹ En tant qu’épouse d’Ibrahima Diallo, je sais que mon mari est un homme juste et droit. Il ne peut être coupable de quoi que ce soit. S’ils ont été condamnés à ces peines, c’est injuste et je le dénonce ››, a ajouté cette dame bouleversée dans la salle qui avec des larmes  aux yeux ne se cachent pas.

Poursuivant, Mme. Diallo appelle a la mobilisation du peuple de Guinée pour dit-elle  »non a une justice téléguidée », avant de dire qu’aujourd’hui, ‹‹ c’est ce groupe qui a été condamné. Demain, ça peut être n’importe quel autre citoyen. Nous ne sommes pas en sécurité en tant que guinéens, on peut être kidnappés à n’importe quel moment, sans espérer que justice soit rendue. Parce que la justice guinéenne ne peut faire que ce qu’elle a fait ce matin ››, a avancé l’épouse D’Ibrahima Diallo qui n’a pas pu retenir ses larmes devant la presse privée.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir