Cameroun/MESSAGES AUX LEADERS AFRICAINS ET COMBATTANTS POUR LA LIBÉRATION DE TOTALE DE L’AFRIQUE DU JOUG DES IMPÉRIALISTES

Banniere CBG

Bonjour cher leader,

Les expressions de la domination implacable et de la néo colonisation de nos pays africains, sont à la fois multiples et diverses. Elles sont visibles, au quotidien, dans presque tous nos actions individuelles et personnelles,  ainsi que dans celle elles de nos dirigeants et leaders, qui peinent à trouver la voie de sortie et de la libération de cet enfer.

On dirait une fatalité pour nous africains, si nous versons dans le pessimisme et la résignation totale face à cette situation.

Pour nous en sortir, nous devons, maintenant, impérativement engager le processus de décolonisation radicale et de désaliénation totale de l’Afrique, proposée hier par les nationalistes et patriotes, précurseurs de la lutte pour lé décolonisation, l’indépendance et l’autodétermination, que propose la Convergence Panafricaine aujourd’hui. C’est bien notre programme et la cause  que prône la Convergence Panafricaine à travers LA V.I.S.I.O.N POUR UN ÉTAT PROVIDENCE

La mise en œuvre de la V.I.S.I.O.N POUR UN ETAT PROVIDENCE, comme alternative politique crédible en lieu et place des alternances politiques qui ont montré toutes leurs limites et leur incapacité totale à libérer l’Afrique du joug de la néo colonisation, doit se faire  dans le cadre de la lutte que nous devons tous mener, afin de démanteler le système néo colonial en place dans les différents pays africains. En fait tous les pays africains sont encore aujourd’hui, en quête d’une véritable indépendance et d’une souveraineté totale comme le Cameroun. Notre véritable ennemi commun, doit être ce système néo colonial aujoulatiste en vigueur au Cameroun, mis en place par l’oligarchie capitaliste et impérialiste dans le but de nous contrôler et de nous dominer éternellement, et que nous devons, pour notre survie, démanteler sans état d’âme, mais en préservant les acquis qui nous seront utiles et nécessaires.  

Si nous ne nous décidons pas à engager la révolution panafricaine libératrice, maintenant, comme le veut la Convergence Panafricaine, notre sort restera scellé dans un monde où chaque peuple doit lutter pour s’affirmer  à travers les dirigeants, les leaders et les décideurs, qui œuvrent avec détermination et rigueur, à la sauvegarde des intérêt de la nation, en se positionnant comme les serviteurs du peuple, les protecteurs de la patrie, et les agents du développement et du progrès pays sur tous les plans.

Malheureusement,  ce n’est pas encore le cas dans nos pays africains, soumis aux dictat des milieux et puissances capitalistes et impérialistes qui ne définissent les règles du fonctionnement du monde actuel et futur que dans l’optique de préserver leur hégémonie  sur nous les africains, réserves des ressources et mastères premières à piller, exploiter et arracher, au mépris de tous les droits et règles morales et éthiques.  

Notre potentiel aujourd’hui en Afrique, nous donne des raisons d’espérer sortir de ce joug séculaire, si nous voulons prendre notre destin en main, en décidant d’implémenter la VOLONTÉ IMMÉDIATE DE SOUVERAINETÉ ET D’INDÉPENDANCE OPTIMALE DES NATIONS POUR UN ÉTAT PROVIDENCE., LA V.I.S.I.O.N POUR UN ETAT  PROVIDENCE.

Ensemble, nous  pouvons  nous libérer de ce joug et obtenir notre véritable indépendance, ainsi que notre souveraineté totale,  gages de notre développement,  de notre prospérité et de notre bonheur, dans des États libres,  dignes,  représentatifs et autonomes.

Ensemble,  rendons possible l’impossible.

Ensemble nous sommes invincibles.

 

Dschang, le 28 octobre 2019.

 

Mbamy de Fochada

Leader de la Convergence Panafricaine.

Réagir