Circulaire du Barreau de Guinée : Le bâtonnier apporte des précisions

Banniere CBG

En conférence de presse ce mardi 29 octobre, le conseil de l’ordre des avocats de Guinée a clarifié sa position sur la circulaire qu’il a récemment prise concernant l’intervention des avocats dans les médias.

Pour le président du barreau de Guinée, il ne s’agit d’aucune restriction d’un droit quelconque à un avocat d’exprimer ses opinions. Mais selon Me Djibril Kouyaté  d’un rappel du caractère apolitique des membres de sa corporation.  

« Je ne fais interdiction à aucun avocat de prendre la parole en public en tant que citoyen pour exprimer librement ses opinions politiques, philosophiques ou religieuses. Aussi, pour informer le public sur des événements traités à chaud au sortir de l’audience, lorsque le micro lui est tendu pour donner ses impressions. J’ai seulement rappelé les dispositions de l’article 61 de la loi 014. Le barreau est très attentif à toute intervention radiodiffusée ou télévisée sur des questions non essentiellement juridiques. Car, notre corporation est apolitique et n’est dédiée qu’à la cause de la justice et du droit en Guinée », a indiqué Me Djibril Kouyaté, bâtonnier de l’ordre des avocats.

A l’en croire, l’avocat qui sollicite une intervention dans la presse doit exposer les grandes lignes de son intervention. Cette circulaire poursuit-il, n’a été prise contre aucun avocat, individuellement pris. D’ailleurs renchéri-t-il, Me Mohamed Traoré est celui-là qui se plie à cette règle, avant même la rédaction de la circulaire.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir