Cellou Dalein Diallo sur les propos d’Ousmane Gaoual Diallo : ‹‹ ils sont regrettables mais…››

Banniere CBG

A Paris sur la Trocadéro, le député uninominal de Gaoual a encore fait parler de lui-même, laissant son empreinte carbone. Le parlementaire sous la bannière du principal parti de l’opposition républicaine, (UFDG) continue de susciter une vague de réactions dans le pays.

Dans une manifestation à Paris, le patron de cellule de communication a déclaré ceci : ‹‹ Alpha Condé a exprimé le souhait mourir président, on va l’aider. Mais ça sera avant 2020. Il n’est pas interdit de tuer des présidents. Il n’est pas interdit que des présidents meurent. A la fin de son mandat, le peuple aura toute sa légitimité de se débarrasser d’Alpha Condé et de son système ››.

Comme d’ailleurs, la réaction qui était tant attendu est en fin là. Cellou Dalein Diallo s’est démarquer des propos de son responsable de communication. Selon lui, ‹‹ certains s’émeuvent des propos d’Ousmane Gaoual Diallo. Certes, ils sont regrettables, mais ils ne sont en rien comparables aux 11 victimes des dernières manifestations dont les corps sont encore dans les morgues ››.

‹‹ Et que dire des 104 autres citoyens abattus à bout portant par les forces de l’ordre lors des manifestations antérieures ? ››, demande la figure de proue de l’opposition aux détracteurs d’Ousmane Gaoual Diallo qui donne un autre sujet aux guinéens pour le décortiquer.

Et de faire remarquer, Cellou dit que  ‹‹ toutes ces victimes n’ont eu droit ni à la compassion du gouvernement ni à la moindre justice. Les auteurs de ces crimes continuent de bénéficier d’une impunité totale, protégés qu’ils sont par les autorités ››.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir