Répression des manifestants en Guinée : Siaka Barry se désole

Banniere CBG

L’arrêt du décompte macabre à l’occasion des manifestations politiques en Guinée, voilà ce que demande Siaka Barry, ancien ministre de la culture, président du parti ‘’Guinée Debout’’ et membre du FNDC.

Dans l’émission des grandes gueules de nos confères d’Espace fm ce lundi 4 novembre, il condamne avec la dernière énergie la perte en vies humaines des jeunes qui ont voulu se faire entendre contre le projet de nouvelle constitution. Selon lui, la mort d’un guinéen, est un mort de trop, voire un ‘‘gâchis’’.

« Tant que nous appelons le peuple dans la rue et que moi Siaka Barry je vois des centaines des milliers de jeunes dans la rue avec nous, au lieu d’être satisfait, très honnêtement, je suis dans la tristesse. Tant que nous pouvons mobiliser ces bras valides autour d’une manifestation politique, je suis dans la tristesse. Pourquoi, parce que c’est du gâchis », a-t-il laissé entendre.

Plus loin, il invite le chef de l’Etat à se prononcer officiellement dans un discours : « la seule personne qui peut prévenir ce gâchis dans notre Nation, c’est le président Alpha Condé ».

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir