Aliou Bah en colère : ‹‹ cette attitude du régime vise à éliminer les leaders du FNDC ››

Banniere CBG

Les opposants au troisième mandat sont en colère contre le régime Condé. Ils accusent le locataire de Sékhoutoureya d’être à la base de cette répression violente de leur marche. Si Sidya Touré le flingue, Aliou Bah de l’organe provisoire du MoDeL, enfonce le clou et accuse le régime Condé de vouloir assassiner les leaders du FNDC.

« Notre véhicule a été sauvagement attaqué par les forces de l’ordre, qui nous ont pulvérisé avec une importante quantité de gaz lacrymogènes. Cette attitude du régime vise à éliminer les leaders du FNDC pour espérer anéantir le mouvement », a farouchement accusé Aliou Bah.

Pulvérisé de gaz lacrymogènes avec certains membres du FNDC, cet opposant qui se déchaîne contre le comportement des agents des forces de l’ordre de sécurité assure de passage que le FNDC est devenu aujourd’hui un état d’esprit soudé.

« Ils ne se rendent pas compte que le FNDC est devenu un état d’esprit qui s’est emparé de la masse populaire. Donc, peu importe le sort des meneurs ou précurseurs que nous sommes, le peuple continuera ce noble combat jusqu’à la victoire finale, c’est a dire la libération de nos collègues, le renoncement définitif du président Alpha Condé à son projet de putsch constitutionnel et la justice pour les victimes de la répression d’État », a dit Aliou Bah avec un ton ferme.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir