Guinée : L’ancien ministre Alpha Ibrahima Keira porte plainte contre X

Banniere CBG

Il a fallu que le ministre entrant au département  de la sécurité et de la protection civile apporte des précisions pour faire taire les rumeurs qui foisonnent sur les réseaux sociaux. Albert Damantang Camara  qui vient de remplacer Alpha Ibrahima Keira a indiqué dans la presse que son prédécesseur n’a rien pris au ministère qui ne l’appartiendrait pas.

Accusé d’avoir « vidé » son bureau avant de partir,  l’ancien ministre de la Sécurité et de la protection civile, Alpha Ibrahima Keira apporte un démenti sur ce qu’il qualifie d’allégation.  Plus loin, il dit avoir porté plainte contre X.

« Quand vous êtes un fonctionnaire et que vous voulez améliorer votre bureau où vous passez beaucoup plus de temps qu’à la maison, vous pouvez mettre ce que vous voulez : amener une radio, un expresso, une camera de surveillance etc. Et lorsque vous quittez votre fonction, si vous voulez, vous prenez vous partez avec. Si vous ne voulez pas, vous laissez. Maintenant si le ministère lui-même ne me créée pas de problèmes et que c’est de voyous installés en ville qui se permettent de raconter du n’importe quoi sur les personnalités du pays, ce n’est pas sérieux. La liberté d’expression a des limites. Donc, ce matin j’ai déposé plainte contre un monsieur. Il aura affaire avec la justice parce que je le poursuivrais. Le premier qui a mis ça sur sa page facebook, il a reçu la convocation ce matin. Quand on touche à mon honneur et à ma réputation, je ne laisserai pas des choses comme ça impunis », a déclaré Alpha Ibrahima Keirasur africaguinee.com.

Selon lui, il existe en Guinée depuis 2010 une direction de la comptabilité qui détient tous les papiers relatifs aux biens de l’Etat et qui a mis des étiquettes sur tous les équipements appartenant à l’Etat dans les départements ministériels. Alors s’es-t-interrogé, comment est ce qu’un ancien ministre pourra-t-il prendre des équipements apparentant à l’Etat ?

« Les gens ici en Guinée aiment la délation. Sinon quand on fait une passation, il y a toujours un procès verbal qui est dressé par le service de la comptabilité matière qui fait l’inventaire des choses que vous avez trouvé sur place avant de prendre service. Aussi quand il y a de nouvelles acquisitions, une comptabilité matière est tenue pour attester qu’il y a telle livraison de tel équipement qui figure dans le patrimoine du ministère. La passation se fait sur la base des contrexpertises qui seront  effectués par les services habilités en la matière », a renchéri le conseiller à présidence.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir