Manifestation des femmes du FNDC : la ville de Labé dans la danse !

Banniere CBG

A l’instar se leurs collègues à Conakry, de nombreuses femmes ont manifesté ce mardi, 19 novembre 2019, à l’appel du FNDC, dans la ville de Labé. Cela, pour montrer leur indignation contre la répression sanglante des citoyens en marge des manifestations des acteurs du Front National pour la Défense de la Constitution.

Habillées en blanc avec des foulards rouges à la tête, elles se sont rassemblées au rond-point Hoggo M’Bouro où elles ont pris le départ de la marche pour rejoindre la place des martyrs-corniche Konkola  devant le siège de la préfecture. Elles n’ont pas manqué à tenir des pancartes et des banderoles et scandés des propos comme « arrêtez de tuer nos enfants » et « Justice pour nos morts ».

Parmi les femmes manifestantes,  figure Hadja Mam Kouyat,  conseillère communale et membre du FNDC-Labé. En se prêtant aux questions de nos confères de guineematin.com basé dans la région, elle tire à boulet à rouge sur le régime d’Alpha Condé

« Nous dénonçons ces assassinats en Guinée. Ils tuent nos enfants, et aucune enquête n’est menée là-dessus. Nous sommes fatiguées et nous demandons à ce que justice soit faite pour retrouver les coupables. Nous les femmes de Labé, nous disons halte à ces exactions commises contre nos enfants ! Si vous voyez que les femmes se lèvent à 6 heures du matin pour chercher de quoi vivre, c’est pour que nos enfants soient à l’abri du besoin. Et ça fait très mal de voir son enfant qu’on a mis au monde avec toutes les souffrances que vous connaissez, qu’on entretient avec amour, être abattu par quelqu’un qui est sans scrupules. Nous demandons justice et que plus jamais cela en Guinée », a indiqué Hadja Mam Kouyaté.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir